Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Presse et Média

Filtre
  • Edito le CXP : Le libre, voie de salut possible pour les éditeurs français ?

    Plus qu'une lessive efficace, l'Open Source redonne des couleurs, de la vivacité et de l'éclat, en ces temps moroses, à une édition française de logiciels qui fait grise mine. A l'heure où de nombreux éditeurs traditionnels abordent 2009 dans les affres du doute, le monde du libre fait preuve d'allant et d'esprit conquérant. Très récemment, des acteurs significatifs de l'Open Source français (pourtant de petites structures) ont en effet annoncé des levées de fonds substantielles destinées à soutenir plusieurs projets de développement à l'international.

    Le français Talend (une centaine de salariés) va encore plus loin. L'éditeur de logiciels d'intégration et de solutions décisionnels en open source (voir notre Rapport d'expertise : Jasper Business Intelligence Suite de TALEND et JASPERSOFT) avait déjà ouvert un bureau à Palo Alto (Californie) en juin 2007. L'arrivée de la crise n'a pas rogné ses ambitions : il a bouclé il y a quelques semaines sa troisième levée de fonds, pour un montant de 12 millions de dollars (la plus grosse levée de fonds dans le logiciel des douze derniers mois), menée par Balderton Capital, société anglaise de capital risque, et AGF Equity. Au total, Talend aura levé plus de 20 millions de dollars sur les trois dernières années. Autre signe révélateur : son conseil d'administration vient d'accueillir le visionnaire Bernard Liautaud, bien connu pour avoir fondé Business Objects et conduit cette société au succès international jusqu'à son rachat par SAP. La somme levée par Talend est destinée à augmenter sa présence à l'international : ouverture prévue d'une filiale en Grande-Bretagne et recrutement de partenaires pour assurer des ventes en Europe du Sud et sur le marché asiatique.

  • Soutenons Varien, opensource ne veut pas dire gratuit !

    Article repris sur le Wikigento de Philippe Humeau :

     

    Hier je parlais avec Marc Sallieres d’Altic durant l’Openday qu’il organisait à la Cantine avec Roy, Yoav et des magentisés. En dehors du fait que l’event était très sympa, on discutait sur le modèle Opensource.

    Voila,  soyons clair, nous avons besoin que Varien gagne de l’argent.
    Si Magento perce, même si nous avons des activités communautaires gratuites, on a aussi des business et ca nous sera profitable à tous.

    A l’inverse si Varien ne gagne pas bien sa vie, le produit sera de moins bonne qualité et l’expertise que nous aurons tous développés (codeurs, chefs de projet, hébergeurs, consultants etc…) sera inutile car la boite et donc le produit se perdra.

    La refonte du modèle économique, du système de partenariat et la naissance d’une version “payante” montre bien, conjointement avec les appels de Sel, que la communauté ne rend pas assez à Varien.

  • La CCIP fait découvrir les logiciels libres aux PME

    Sociétés de services et intégrateurs spécialisés transforment Linux en alternative aux progiciels et solutions propriétaires en entreprises. L'adoption de logiciels libres par de grands comptes et administrations témoigne de ce changement

    Lire la suite