Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Tableau Software

Nous avons testé Tableau 9.0 !

Le 6 avril 2015, Tableau 9.0 est arrivé sur le site de l'éditeur Tableau Software. Cette version majeure embarque avec elle de nouvelles fonctionnalités vraiment intéressantes. Nous avons la chance de pouvoir être beta-testeur depuis quelques mois et particulièrement sur Tableau Desktop. Cela nous a permis d'apprivoiser et parfois de comprendre plus en détails les nouvelles possibilités que cette version offre.

 

Afin de ne pas faire une liste exhaustive de toutes les nouveautés de Tableau 9.0, nous allons nous concentrer sur quelques unes que nous jugeons importantes : la "data-preparation", la création de variables et la cartographie remaniée. Bien évidemment, il y a nombre de nouveautes que nous n'aborderons pas mais qui sont tout aussi importantes tel que le traitement parallèle des requêtes, le nouvel onglet "Analyse", les calculs "Level of Details"...

Une préparation de données plus aisée

La préparation de données entre dans une nouvelle dimension au sein de Tableau Desktop. Ce domaine était très contraignant dans les version antérieures de l'outil car il était nécessaire de disposer de jeux de données préparés avec soin. Le cas échéant, il pouvait être compliqué de faire des rapports et tableaux de bord de manière simple. Dorénavant, cette partie de l'outil est moins contraignante car de nouvelles fonctionnalités sont apparues avec cette version 9.0. Bien entendu, cela ne joue pas le rôle d'ETL, loin de là , mais cela permet de réaliser quelques opérations de nettoyage.

Il est important de noter que ces fonctionnalités ne sont présentes, à l'heure actuelle que pour les fichiers plats. Néanmoins, cela permet plusieurs opérations : scinder une colonne en deux parties via un séparateur défini (espace, virgule,...), éliminer les entêtes et pieds de page qui peuvent être présents dans les fichiers d'extraction et enfin réaliser des pivots en fonction de colonnes choisies par l'utilisateur. Cette dernière fonctionnalités est impressionnante car il est en général assez fastidieux de réaliser des pivots en SQL. Désormais, Tableau permet de le faire et qui plus est de manière rapide et efficace. Afin de tester cette fonctionnalité, il est possible d'utiliser des fichiers disponibles en open data comme par exemple les fichiers fournis par Eurostat.

tableau9 exemple fichier données sale

Dans l'exemple ci-dessus, il y a deux éléments gênants pour une bonne analyse de données : l'entête et le fait que les années/trimestres sont en colonne. Pour cela, il est dorénavant possible dans Tableau de supprimer les en-têtes...

Tableau9 préparation de données 1

... et de pivoter les colonnes afin d'avoir les années/trimestres en lignes. Il sera par ce biais possible d'utiliser les années et les trimestres en tant que dimensions (via une variable).

Tableau9 préparation données 2

Tableau9 préparation données 3

Cet ajout de fonctionnalités en "data-preparation" permet de faciliter l'utilisation des données dans Tableau sans toutefois éliminer les outils d'ETL type Talend.

La création de variables grandement optimisée

La création de variables (champs calculés) a été revue et refondue. On peut notamment constater l'arrivée de la complétion pour les champs et les fonctions. C'est une avancée majeure car elle permet de retrouver instantanément un champ sans avoir à le rechercher dans une liste comme auparavant. De plus, il est également possible de glisser-déposer un champ depuis l'interface de conception dans la fenêtre de création de champs calculés. C'est notamment pratique lors de la création de variables dépendantes de paramètres. En effet, nous pouvons créer un paramètre, même avec la fenêtre de création de variables ouverte, le configurer puis l'insérer via un "Drag and drop" dans la fenêtre du champ calculé.

Tableau9 auto completion

D'autre part, une autre nouveauté permet de créer une variable directement dans l'interface de conception. En double cliquant sur un champ, une "mini-fenêtre" s'ouvre et permet de créer à la volée une variable. Les effets sont directement visibles et cela permet donc de tester en direct la formule. Si ce calcul correspond aux attentes espérées, il est possible en sélectionnant la formule et en la copiant dans le volet "Donnée" de la sauvegarder en lui attribuant un nom.

Ces nouvelles fonctionnalités permettent de gagner du temps durant la création de variables et ainsi durant la création de rapports et de tableaux de bord. De plus, lors de la présence de nombreuses colonnes dans la source de données, la complétion est un réel bénéfice.

Une cartographie plus intuitive et efficace

La cartographie a fait l'objet d'innovation. Nous avions déjà eu l'occasion d'apprécier la bascule vers les fonds de carte gérés par Tableau et basés sur Open Street Map, dorénavant nous pouvons apprécier la recherche de lieux via une barre de recherche classique...

Tableau9 recherche cartographie

... les nouvelles possibilités de sélection dont notamment le lasso et le radius...

... et enfin l'utilisation - beaucoup - plus intuitive de la navigation au sein d'une carte. En effet, cette version 9.0 nous permet de se déplacer dans la carte comme dans une carte Open Street Map ou Google Maps classique. Il n'est plus nécessaire de maintenir le clic gauche pour déplacer la carte. Le seul regret réside dans le fait qu'il est toujours impossible de zoomer via la molette de la souris (fonctionnalité qu'il semble plus complexe à implémenter).

Le résultat en image

Ces nouvelles fonctionnalités m'ont permis de créer cette visualisation en quelques heures en comptant la récupération des données, la mise en forme de la source de données et la création du tableau de bord. Pour créer cette visualisation, j'ai utilisé le pivot et la suppression d'en-tête pour nettoyer ma source de données. J'ai également utilisé des variables afin de créer les différentes mesures présentées. De plus, j'ai réalisé ici ma première utilisation de calcul "Level of Details" afin de présenter, correctement et de manière plus aisée qu'auparavant, une échelle de couleur en fonction de la répartition statistique du pays (quartile faible, médiane, quartile élevé). Enfin, une carte est disponible pour tester les différentes nouveautés disponibles.